Ronces décoratives au jardin

Ronces décoratives au jardinLes ronces en général n’ont pas bonne presse, à cause de leurs épines et pourtant elles nous offrent des fruits délicieux. Mais savez vous qu’il existe des centaines de variétés qui séduisent par leurs fleurs, leurs feuillages ou leurs tiges. Vous allez voir !  craquez pour une belle ronce est chose facile. 

LES RONCES, DES VALEURS SÛRES

Les ronces, ces buissons épineux formant des masses végétales impénétrables,  qui se sèment sournoisement aux pieds de nos arbustes préférés est un peu réducteur.

En effet, le rubus est le nom scientifique, un genre qui comporte près d’un millier d’espèces et notre pays en compte plusieurs indigènes (dont le framboisier). La diversité des climats en  produit des grimpantes, comme  des naines, voir des géantes et aussi des tapissantes.

Mais des variétés ont franchi la sélection drastique des jardiniers. Si toutes, à des degrés divers, ont conservé un épiderme hérissé, pas toujours franchement agressif, les heureuses élues déclinent toute une gamme d’écorces, de fleurs ou de feuillages des plus gracieux. Certaines, groupant plusieurs de ces caractères voire même, produisant en prime des fruits agréables.

COMMENT UTILISER LES RONCES

La gamme d’emploi de ces merveilles va des potées ou de la rocaille, pour les plus modestes, en passant par la plantation dans les mixed borders, jusqu’au palissage le long des murs. En sous bois, ou en plein air pour les plus vigoureuses, sans oublier les couvre-sols.

Il est prudent de bien connaitre le mode de végétation de l’espèce retenue, car certaines s’avérent particulièrement traçantes et vite conquérantes.

LES VARIÉTÉS INTERESSANTES DE RONCES

Vous allez trouver ci-dessous une gamme de ronces décoratives ; pour moi, les plus intéressantes au jardin :

Le rubus ‘ulmifolius bellidiflorus :  une floraison pelucheuse surprenante, qui contraste élégamment avec la rusticité du buisson.

Le rubus odoratus : avec des feuilles d’érables, des fleurs de rosiers et des fruits de framboisiers, voilà le portrait de la ronce odorante. Magnifique arbuste qui préfère la mi-ombre mais pousse également très bien au soleil ou à l’ombre. A privilégier lors de la plantation en sous-bois rocailleux.

Le rubus rosifolius « coronarius »: une plante drageonnante aux fleurs très doubles, odorantes et de couleur rouge pourpre. Les premières naissent avant les feuilles, les suivantes ponctuent régulièrement le feuillage jusqu’au mois de juin. Le feuillage est vert franc et caduc.

Le rubus cockburnianus « golden Vale » :  Une ronce d’ornement qui apporte une touche de fraicheur dans le jardin et donne de la lumière dans les endroits sombre. En saison hivernale, son bois blanc donne toute sa splendeur. Ses tiges blanches sont utilisées par  les jardiniers pour animer au coeur de l’hiver votre Eden.

Le rubus thibetanus « silver fern » : les mêmes qualités que le rubis cockburnianus « golden Vale », sauf la couleur du feuillage qui,  au lieu d’être dorée est grise.

ENTRETIEN DES RONCES

Une fois installées, les ronces sont increvables. Faciles à propager, peu exigeantes sur la qualité du sol, et ne demandent que peu de soins ; ce sont des plantes sans souci. Il faut cependant les nettoyer régulièrement pour qu’elles montrent le meilleur d’elles-mêmes.

Une envie d’en acquérir vous gratouille voici plusieurs pépinières :
http://www.mesarbustes.fr/rubus-thibetanus-silver-fern-ronce-ornementale-du-tibet-argentee.html
http://www.jardinsdelabrande.com/pepiniere-dordogne/catalogue-arbustes/item/rubus-spectabilis.html
http://www.les-racines-du-vent.fr/corollistiques/711-rubus-ulmifolius-bellidiflorus-.html

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *