La basse cour récompensée par François Hollande !


La basse cour récompensée par François Hollande. Comme tous les ans, je ne louperai pour rien au monde le salon de l’agriculture. La plus grande ferme au monde, aux portes de Paris, rempli de bonheur les petits et les grands. Et je vous avouerai que j’ai un petit faible pour la basse cour.

LA BASSE COUR :  LA VOLAILLE SORT CES PLUS BEAUX HABITS

Mes premiers pas, dès que j’arrive au salon de l’agriculture, direction… La basse cour.

C’est ma bouffée de fantaisie, voir toutes ces poules, pigeons, canards et oies, préparés avec amour par leurs maîtres, pour être les plus belles. Shampooinées et coiffées, tous leurs atouts esthétiques sont mis en avant pour notre plus grand plaisir.

Ce qui est formidable dans ce genre de lieu, c’est la possibilité de rencontrer des passionnés qui parlent avec tant d’enthousiasme de leurs bêtes. Ce sont eux qui contribuent à l’amélioration de la race et à sa sauvegarde.

J’ai fais mon tour habituel. Visite des poules et leurs nombreuses races, connues et méconnues, qui m’enchantent chaque année. Même si je connais toutes les races, j’adore admirer toutes ces belles sélections ; ma manière de soutenir le travail des éleveurs.

Ensuite, je me dirige vers les pigeons. Selon les races, ce sont de véritables chefs d’oeuvre vivants et  pour certains, on se demande même s’ils sont réels. Mais oui!  ils bougent!! ils sont vraiment vrai…

PRIX DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, SECTION VOLAILLE

En me baladant, je me suis arrêtée devant les volailles qui ont obtenu les notes les plus hautes. Elles sont exposées à l’endroit où le passage des visiteurs est très intense.

Le prix du président de la République a été attribué à un coq et ses trois poules de race hollandaise huppée.
Ce bel ensemble trônait dans l’allée centrale et en les regardant de plus près, je me suis rendu compte de la situation cocasse !.

« Mais Mr le président, vous n’avez pas réalisé ?’ C’est votre vie amoureuse que vous avez mis en avant. »  Et je n’étais pas la seule. Toutes les personnes autour de moi, se faisaient la même réflexion. « Mais , il s’est donné un prix! C’est sa basse cour et il  a  primé ses trois femmes »

L’inconscient du Président François Hollande a parlé. Il est fier de ses trois poules, Sègolène, Valérie et Julie. Il est tellement fier qu’il leur a donné un prix… Ainsi, il trône en maitre dans sa basse cour.

Vive le président ! En fin de compte il est comme tout le monde !!!

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *