Camélia night rider, un arbuste d’hiver

Camélia night rider, un arbuste d'hiver
Le camélia night rider est un petit bijou qui a pour écrin le jardin. Avec ses fleurs miniatures somptueuses, rouge très sombre, il va marquer votre paradis par son élégance. Sa végétation prend son temps pour pousser. La patience est de rigueur mais c’est pour mieux l’admirer.

Le camélia night rider, une beauté sombre…

Il fait partie des camélias à végétation lente très compacte. Sa beauté sombre fait que les jardiniers qui le plante estiment avoir un bijou floral dans leur jardin et l’admirent avec grand intérêt. En plus, sa couleur peu courante vous enchantera les journées d’hivers.

Une plante remarquable

Le camélia night rider est une plante remarquable autant par son feuillage sombre, que ses jeunes pousses rouges au printemps.
Ces fleurs semi-doubles miniatures, dont les pétales tournent autour d’étamines jaune d’or, sont portées par de légers filaments rouges.

Précaution à prendre pour sa culture…

Je vous le recommande pour les petits espaces comme la terrasse et le balcon. La culture en pot est un format qui lui va bien. Il peut atteindre 2 mètres, mais va prendre son temps.

Un bon terreau est suffisant. Surtout pas de terre de bruyère, les plantes de terre acide détestent le calcaire. Elles font de la chlorose et finissent par mourir. Donc, un terreau enrichi avec du sang séché, un peu de corne et il sera heureux.

Comment le camélia night rider

Le camélia night rider fleurit de février à avril. il vous laisse amplement le temps de l’admirer. Au jardin, plantez à son pied des jacinthes bleues et des muscaris qui feront un bel ensemble fleurit.

Le pieris « flaming silver », avec son feuillage panaché vert et blanc persistant et ses pousses rouges, associé au  camélia « night rider » feront de cet ensemble, un vrai festival qui va se faire remarquer au jardin. De surcroît,  les deux arbustes gardent leurs feuillages toute la saison.
Si les camélias vous enchantent vous pouvez partir à leur découverte chez la pépinière stervinou: www.stervinou.fr

Comments

comments

Cet article comporte 2 commentaires

  1. les plantes de terre acide détestent le calcaire, il suffit de leurs mettre du bon terreau. LA terre de bruyere est acide mais à peu d’éléments nutritifs, et on détruit les zones ou on les récoltes.
    Ce que je voulais dire les plantes qui poussent dans les terres acide n’ont pas besoin de terreau de bruyere.

  2. « Surtout pas de terre de bruyère, les plantes de terre acide détestent le calcaire » ????
    La terre de bruyère est acide, ne vous déplaise.
    Cordialement
    Alex

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *