Le chat : le danger et les bienfaits des plantes !

les plantes dangereuses pour le chat - Les Doigts Fleuris
Le chat est devenu l’animal de compagnie préféré des français. Il facilite la vie de ses propriétaires car il n’a pas besoin d’être sorti, il se promène tout seul ! Et puis, il peut s’épanouir aussi bien dans une maison que dans un appartement. Lorsque l’on dispose d’un jardin, on s’inquiète parfois de l’impact négatif que peuvent avoir certaines plantes sur la santé de notre chat…

Quand on a une maison avec un jardin, cette idée vous a sans doute déjà effleuré: « Mon chat connait-il les plantes comestibles et les plantes nocives qu’il doit éviter ? »

Rassurez-vous ! Souvent cette question ne se pose même pas pour une bonne raison: les animaux évitent de manière instinctive les plantes mauvaises pour eux.

Mais, il arrive que les chatons, à cause de leur jeunesse et dans leurs moments de folie, subissent des accidents plus ou moins dangereux pour leur santé. En effet, ils jouent avec tout ce qui traînent et mâchouillent ce qui leur tombe sous le nez. C’est dans ces situations que des drames peuvent arriver. Soyons vigilant ! Cependant, pour ne pas virer parano, je vais vous apprendre à reconnaître les plantes dangereuses et celles qui ne le sont pas pour le chat !

Les plantes excellentes pour le chat !

Dans un premier temps, je vais vous lister ces plantes, non seulement bonnes pour le chat, mais dont il raffole. Pour éviter les risques d’accident, accueillez ces végétaux dans votre jardin. Votre chat jettera son dévolu sur eux. Il délaissera même vos jolies plantes d’ornement pour votre plus grand plaisir et soulagement !

#1 Les graminées (blé, avoine, deschampsia, stipa, briza, pennisetum): les chats aiment se rouler dedans et jouer à cache-cache.

#2 Les herbes aromatiques: valériane, thym, sauge, mélisse…

#3 Les plantes décoratives du jardin : la bruyère, le papyrus et le fameux népéta, qui a un effet sur le chat comme une drogue. Cette plante aromatique, au parfum mentholé, rend le chat « fou » : il la renifle, la lèche, la mordille, se met à ronronner et à se rouler dedans. Ne vous affolez pas, elle est sans danger pour lui !

Si vous êtes en appartement, donnez à votre chat de l’herbe à chat pour son bien-être et la santé de vos plantes vertes 🙂

Les plantes dangereuses pour le chat !

Le chat est un animal curieux par nature. Il a la manie de vouloir jouer avec tout ce qui se trouve sur son passage et cela peut le mettre en danger… Ayez conscience que les plantes toxiques sont nombreuses et assez courantes dans notre environnement de vie.

#1 Les plantes d’intérieur, toxiques pour le chat : Dieffenbachia sp., Ficus, Chlorophytum, Yucca, Amaryllis, Alocasia, Anthurium, Arisaema, Caladium, Monstera deliciosa (Philodendron perfusant), Philodendron sp., Poinsettia, Xansthosoma sp., Zantedeschia (arum des fleuristes)…

Attention aux bouquets de fleurs coupés : soyez vigilant avec l’eau des vases ! Gardez toujours un œil ouvert sur les chatons qui ont un organisme fragile.

#2 Les plantes du jardin, toxiques pour le chat : lys (pollen), azalée, rhododendron, muguet, lierre, rhubarbe, aloès, fougère, houx, chèvrefeuille, jasmin, souci, gui, liseron, champignons, if, vigne vierge, tulipe, tabac (attention aux paquets de cigarettes !), plants de tomates, noyaux de fruits, pépins de pommes, gypsophile, cactus, roses de noël, chrysanthème, jonquille, baies de sureaux…

A petite dose, l’animal aura quelques irritations buccales et autres troubles digestifs. Mais à forte dose, les toxines ont un effet « curarisant » (tremblement musculaires, paralysie, incoordination, prostration) et des conséquences cardiaques graves (ralentissement du coeur, troubles du rythme cardiaque…). Ensuite, des complications peuvent apparaître également au niveau du foie. Encore une fois, faites attention aux chatons !

BON A SAVOIR : La cuisine est une pièce à risque dans votre maison. Ne laissez pas à la disposition de votre chat ces aliments : l’ail, l’oignon, l’échalote, persil et le chocolat. D’ailleurs, faites attention aux sauces qui traînent et qui contiennent ces ingrédients ! Le chat risquerait fortement de les goûter par curiosité et gourmandise. Et là, C’EST LE DRAME !

Une histoire triste que j’ai vécu…

Cet article a une résonance particulière dans mon esprit parce que j’ai vécu un drame avec un chat que j’ai adopté. C’était un chat magnifique, de race turc. Il était blanc à long poil et aux yeux bleus. D’ailleurs, c’est pour sa beauté que ses premiers propriétaires l’avaient acheté sans plus de réflexion. Ce pauvre animal restait des semaines entières tout seul. Ses maîtres ont fini par se rendre compte qu’il s’ennuyait. C’est à ce moment là que je l’ai adopté.

Mais ce beau chat avait vécu durant 1 an en appartement sans voir vu un seul brin d’herbe de toute sa vie. Dès le deuxième jour à la maison, je l’ai sorti sur la terrasse. Il s’est jeté sur les lobélias ! Il les a mâchouillé… Mais, le lendemain il était prostré. S’en est suivi toutes sortes de complications. Après avoir tout tenter durant une semaine pour le sauver, il est décédé.

Outre le fait qu’il ait perdu la vie, le drame est que personne n’était au courant que les lobélias étaient un poison violent pour les chats, ni dans la liste de l’école vétérinaire, ni ailleurs en France. C’est une éleveuse anglaise qui m’a donné l’information. Donc sachez que les lobélias sont à proscrire !

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *