Consoude (symphytum officinale) : purin, engrais, animaux…

Consoude (symphytum officinale) : purin, engrais, animaux... - blog jardin
Exagération ? Pas du tout ! Des superlatifs, la consoude ne sait plus qu’en faire. Que ce soit clair, cette plante est géniale pour: LES HUMAINS, LES ANIMAUX ET LES PLANTES !

J’ai une tendresse toute particulière pour la consoude. Elle sert à tant de choses. Elle est si peu exigeante et à la bonne idée de pousser partout.

Originaire d’Europe, la consoude (symphytum officinale) pousse naturellement en lisière de forêt et dans les zones humides.

La consoude est utilisée depuis la nuit des temps !

On en a retrouvé sa trace dans la nourriture des hommes des cavernes. Elle est malheureusement tombée en désuétude, mais a connu un renouveau dans les pays anglo-saxons dès le 19ème siècle. Elle sert depuis longtemps à nourrir les animaux : chevaux, vaches, cochons, poules (qui pondent plus et mieux).

Elle peut aussi bien être consommée fraîche que séchée ou en fourrage (elle est riche en protéines, jusqu’à 35% de la matière sèche).

Les gitans la cultivaient là où ils passaient : ils « retapaient » avec de la consoude de veilles carnes qu’ils achetaient à bas prix et les revendaient bien plus cher quelques semaines plus tard 😉

Cette plante sauvage va chercher loin ses éléments nutritifs : sa racine, une fois installée, plonge à 2 mètres de profondeur. Aucune plante herbacée ne va si loin ! Une fois installée (au bout de 2 ou 3 ans), elle ne craint plus rien, mais avant il faut veiller à ce qu’elle ait un arrosage suffisant, et de lui apporter de l’azote (par exemple, sous forme de purin d’orties).

Elle fait un excellent engrais, riche en potasse, donc très complémentaire de l’ortie, qui est riche en azote.

Astuce: Lorsque l’on fait des plantations, on peut prendre quelques feuilles fraîches d’ortie, une ou deux de consoude, les couper en morceaux et les mettre directement au fond du trou de plantation. Reprise garantie de la plante!

NUTRITION

En dehors du séchage, vous pouvez aussi congeler la consoude ou en faire des conserves, comme pour l’ortie. En Angleterre, on trouve de la consoude dans les boutiques de produits naturels sous plusieurs formes. La consoude peut se cuisiner à la façon des épinards. On peut aussi utiliser ses grandes feuilles pour faire des rouleaux de printemps, à la viande ou aux céréales.

Placez un pied dans votre jardin, sinon vous passerez à côté de vertus considérables de la consoude !

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *