Le rosier grimpant « Madame Solvay », seul liane remontant !

Le rosier grimpant
Entrons dans le cercle très fermé des rosiers lianes remontants. UN RÊVE ! « Madame Solvay » est un rosier grimpant très à part. Déjà la forme de la fleur est particulière: ébouriffées, ses fleurs donnent l’impression que le créateur a pris une paire de ciseaux et a découpé toutes les pétales. C’est mon impression personnelle 🙂

Le rosier grimpant « Madame Solvay » dévoile un hâle carminé, évoluant vers le vieux rose à la défloraison…

La couleur du rosier grimpant « Madame Solvay » est vitaminée, pêchue… Bref, il a de l’énergie dans sa couleur et dans sa croissance. Il part à l’assaut d’un mur ou d’un arbre jusqu’à 6 mètres de haut ! La pousse de cet hybride moderne est très vigoureuse.

Trois ans de patience pour avoir le plaisir de le voir escalader sans vergogne sur le support que vous avez choisi pour lui. Mais, ça vaut franchement le coût d’attendre, chaque année le spectacle est époustouflant. Sur la photo ci-dessus, un frêne pleureur de mon jardin a accueilli avec grand cœur sur ses branches « Madame Solvay ». Du coup, souvent on me demande: « Mais quel arbre donne ces magnifiques fleurs ? » Et même de la rue, je vois des passants se gratter la tête, cherchant éperdument le nom de cet arbre qui donne ces fleurs splendides 🙂

Ses qualités ne s’arrêtent pas là, il remonte durant la saison ! On a rien à envier à un bougainvillier, il fait presque le même effet, la mer bleu caraïbe en moins 😉

Un parfum pas classique…

Le rosier « Madame Solvay », en plus de toutes ses qualités citées précédemment, a un parfum pas commun. Comment vous dire, quand on rencontre cette odeur, la première chose est qu’on cherche un arbuste. Oui, on ne pense pas à un rosier. De surcroît, son odeur s’étale et se vaporise dans tout le jardin. Une fragrance douce, pleine de fraîcheur, qui marque l’esprit. Cette délicatesse dans l’air apporte beaucoup de romantisme au jardin.

J’ai découvert une particularité en échangeant avec d’autres jardiniers passionnés de roses. Selon la souche que les jardiniers ont eu du rosier « Madame Solvay », certains n’ont pas d’odeur. Dommage pour eux, ils perdent quelque chose.

En tout cas, je suis comblée par ce rosier qui me couvre visuellement de ses fleurs, qui sont précoces en région parisienne, fin avril. Son parfum m’enchante.

Il apporte des points très attractifs au jardin. Le rosier « Madame Solvay » sort tout droit d’un rêve enchanteur..

S’il vous emballe, vous pouvez le commander en novembre chez le rosiériste André Eve : www.roses-anciennes-eve.com

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *