Les pucerons: la prairie fleurie comme alternative

Les pucerons: la prairie fleurie comme alternative - blog jardin
C’est une idée géniale, semer une authentique prairie fleurie dans votre jardin pour éloigner les pucerons ! Récompensée par le Trophée de l’Eco-Management de l’année. C’est une véritable alternative aux traitements phytosanitaires. Découvrez et optez pour la prairie fleurie anti-pucerons, on arrête pas le progrès, ou plutôt, on observe mieux et on écoute les anciens.

Cette prairie permet d’améliorer la biodiversité en attirant et fixant les auxiliaires de culture au potager ou à proximité des arbres fruitiers. Il ne faut pas perdre de vue que l’objectif est de rétablir les équilibres biologiques et de diminuer l’usage des produits phytosanitaires au jardin. A la fois utile et jolie pour mon jardin, cette belle prairie fleurie est également excellente pour l’environnement.

Lutter contre les pucerons avec des fleurs…

La prairie fleurie « je lutte contre les pucerons » se compose de 24 espèces de fleurs annuelles et vivaces pour fleurir votre jardin durant 2 ans: chrysanthémum leucanthémum, centaurée cyanus, ammi majus, chrysanthémum segetum

Les professionnels du paysage utilisent se mélange pour restaurer des équilibres écologiques et lutter naturellement contre les pucerons. Semez ce mélange fleuri autour de votre potager afin de créer un rideau pour limiter les attaques de pucerons et attirer les insectes prédateurs du puceron comme la coccinelle. Un super moyen efficace de repousser les indésirables, que dis-je les ennemis du potager.

Semez cette prairie de septembre à octobre pour une floraison dès le mois d’avril de l’année suivante jusqu’en juillet ou de mars à juin pour une floraison 6 à 8 semaines après le semis (de juin à octobre). La floraison s’étale sur 3 mois.

Les cosses sont biodégradables et permettent un semis plus homogène.
Pour conserver la prairie l’année suivante, en fin de floraison (fin septembre), fauchez et puis tondez sans le bac à 10cm du sol.

Conseils et indications complémentaires

Préparation du terrain : retournez la terre au moins sur 10cm, affinez la terre puis ratissez et égalisez la surface.
Semis : versez le contenu du sachet dans un récipient et remuez-le afin d’obtenir un mélange homogène. Semez à la volée en surface puis tassez le sol pour mettre en contact les graines avec la terre. Enfin, arrosez en pluie fine en maintenant une terre humide jusqu’à la levée des graines.

L’idée vous séduit ? Renddez-vous sur www.lemurvegetal.com

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *