Le jardinage rend heureux et intelligent !

 Le jardinage rend heureux et intelligent ! - Les doigts Fleuris
Le jardinage! les vertus d’un après-midi les mains dans la terre n’est plus à démontrer: plaisir des yeux, satisfaction du travail bien fait, libération d’endorphine après l’effort… Ah ! Les joies du jardinage, on s’en contente sans autre explication…

Cependant, les esprits brillants de notre monde cherchent toujours le pourquoi du comment: Comment le Big Bang a eu lieu ? Y a-t-il une vie ailleurs dans l’univers ? Figurez-vous que des chercheurs ont découvert en deux temps (2007 et 2010) pourquoi travailler dans le jardin rendait plus heureux et surtout plus intelligent.

Note personnelle: certains hommes politiques devraient jardiner un peu, ils rendraient service au pays…

Le jardinage c’est bon pour le moral !

Donc, d’après ces chercheurs, le mérite en revient à un des plus petits organismes vivant sur terre à savoir une bactérie. Cette dernière se nomme mycobacterium vaccae et est surtout connue pour être la source de la tuberculose. On la trouve dans la terre de notre jardin. Mais pas de panique, c’est une souche inoffensive !

Des expériences menées sur des souris ont démontré que le contact avec cette bactérie augmente la production de sérotonine par le cerveau, cette dernière étant considérée comme « l’hormone du bonheur« . La sérotonine est en réalité un neuro-transmetteur, molécule chimique qui transmet les informations entre les neurones. Sa faible présence dans le cerveau est un des symptômes de la dépression. Cette étude a été menée par le Dr. Chistopher Lowry en 2007.

Mais voilà qu’en 2010 le Sage Collège de New York remet le couvert en publiant une étude démontrant que M. Vaccae améliore l’apprentissage tout en réduisant le niveau d’anxiété. L’expérience menée par le professeur Dorothy Matthews, toujours sur des souris, a permis d’observer que l’ingestion de la bactérie leur permettait de sortir d’un labyrinthe plus rapidement (2 X plus vite) et les rendait moins stressées que le groupe témoin (non traité).

Le mécanisme exact permettant ces prouesses n’est pas (encore) connu, mais sachez qu’il est inutile de vous mettre à manger de la terre car la simple respiration de poussières ou de particules humides provenant du sol suffit à faire entrer la bactérie dans l’organisme…

Moi, j’y crois! Les effets cités ci-dessus je les reconnais par une sorte de bien-être, une impression d’être connecté avec la nature. Bref, on se charge en énergie ! Et de toute façon on n’a pas besoin des scientifiques pour ressentir ces choses.

La conclusion rigolote consiste à dire que trop d’hygiène (consistant à tuer les bactéries) REND BÊTE ET DÉPRESSIF !!! Ca fait du bien de se lâcher…

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *