L’ortie aux vertus bénéfiques pour l’homme et le jardin

L'ortie: l'agressive qui nous veut du bien ! - Les Doigts Fleuris
L’ ortie est-elle vraiment cette plante urticante nuisible qu’on s’oblige à arracher dans notre jardin ? Il est temps d’en finir avec ces idées reçues et de redonner une place de choix à cette urticacée aux nombreuses vertus.

Les beaux jours reviennent enfin avec le retour du printemps et les joies des balades en famille dans les forêts où les arbres renaissent. C’est l’occasion des cueillettes fleuries sous un soleil nouveau. C’est aussi l’occasion de vous dire la vérité sur l’ortie qui, derrière son agaçant mécanisme de défense provoquant démangeaisons et brulures, bénéficie d’avantages médicinaux véritablement impressionnants et de vertus surprenantes pour votre jardin.

L’ortie une précieuse pour le votre jardin

Ça n’est pas un secret, la première chose à laquelle on pense en voyant des orties dans notre jardin c’est de les arracher. Pourtant cette plante riche en sels minéraux et en oligo-éléments est dotée de nombreuses vertus pour les cultures potagères, à la fois comme stimulateur mais aussi comme répulsif.

Un engrais aux multiples efficacités

Vous pouvez l’utiliser lorsque vous plantez vos légumes en ajoutant dans le trou de plantation une poignée d’orties qui fourniront les nutriments essentiels pour stimuler, renforcer et embellir vos légumes (Tomates, poireaux, haricots…). Le purin d’ortie est un engrais très efficace pour renforcer la résistance de vos plantes.

Un répulsif redoutable

Marre d’utiliser les produits chimiques des magasins pour entretenir le bien-être de vos plantes ? Confectionnez votre propre répulsif grâce à l’ortie. L’ortie est capable de faire fuir la majorité des nuisibles comme les pucerons et acariens. C’est également une bonne prévention contre le mildiou. Trempez les orties dans l’eau pendant une bonne semaine, ajoutez de l’eau et pulvérisez la mixture sur vos plantes. (Attention aux fortes odeurs)

Enfin sachez qu’un tapis d’ortie dans le fond de votre jardin ouvrira les portes à une biodiversité nouvelle qui vous apportera l’agréable compagnie des coccinelles et des papillons.

Les vertus culinaires de l’ortie

Avez-vous déjà essayé les orties dans votre alimentation ? L’ortie est un vermifuge et un fortifiant apprécié des agriculteurs pour nourrir les bêtes comme les volailles ou les cochons.

C’est également un excellent apport de fer pour l’homme. A consommer en soupe, un régal, en sauce ou en omelette, tarte, pistou et plus simplement accommodé à la manière des épinards. C’est le contraste étrange entre agressivité apparente de la plante et le bien qu’elle peut apporter à l’organisme naturellement.

Amélioration de la résistances physique, l’ortie dispose de propriétés diverses utiles à savoir :

  • Anti-inflammatoire : la racine de l’ortie est idéale pour traiter l’arthrite
  • Antihémorragique : son jus arrête les saignements des plaies ou du nez et dans certains cas, le flux menstruel féminin. Son effet galactogène est également utile pour stimuler les montées de lait des femmes enceintes.
  • Reminéralisante : elle est capable de combler les manques de minéraux essentiels à notre organisme : Fer, magnésium… idéal contre la perte de cheveux.
  • Antihistaminique : traitée en tisane elle est efficace pour soigner les allergies respiratoires (rhume des foins par exemple)
  • Diurétique : en augmentant le débit urinaire elle combat le phénomène de rétention d’eau, la goutte, et les calculs rénaux.
  • Anti rhumatismale : La silice de l’ortie améliore les articulations en renforçant le cartilage.
  • Et bien d’autres fonctions : antianémiante pour prévenir de l’anémie, stimulante pour la tonicité, et à la surprise généralement, efficace contre l’urticaire et les démangeaisons.

Bref l’ortie est une plante qui nous veut du bien, même si ses défenses naturelles nous semblent dire le contraire. Alors avec le printemps qui s’installe, pensez à sortir vos paniers et commencez à envisager la cueillette !

Si vous n’avez pas de gants pour les récupérer, Voici une petite astuce de grand-mère qui ne marche pas toujours, mais qui a, tout de même, fait ses preuves pour certains d’entre nous: arrêtez de respirer lorsque vous les touchez, vous pouvez également essayer de vous passer la main dans les cheveux avant d’être en contact avec ces plantes vraiment surprenantes.

MON CONSEIL : laissez pousser des orties au fond de votre jardin, et coupez-en régulièrement pour faire du pistou, tarte, répulsif… Bref, vous trouverez de quoi vous occuper. Ainsi, la vue des orties ne vous gênera pas, puisque vous passerez votre temps à les couper. Voilà une idée astucieuse et pas disgracieuse… 😉

Pour aller plus loin :

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *