Kiwi de sibérie ou kiwai est autofertile

Un kiwi riquiqui mais costaud à découvrir ! - Les doigts fleuris
le « kiwi de Sibérie » ou également nommé la « Baie de kiwi », ce petit fruit – de la taille d’une grosse olive – attire notre curiosité. Petit cousin du kiwi, il se présente dans une barquette mais peut également se trouver sous forme de grappes chez certains marchands bio. Un petit arbre fruitier qui produit en abondance de délicieux petits fruits plus sucrés et très riches en vitamines et minéraux…

A partir de 1953, la « groseille de Chine » est appelé « kiwi » par les néo-zélandais, comme le petit oiseau représentant l’emblème de leur pays. En effet, sa peau duveteuse et brune rappelle celle de l’oiseau.

Il peut pousser à peu près partout, plante grimpante originaire d’Asie orientale (Chine du nord, Japon et Corée). Elle supporte -20°C.

C’est une liane vigoureuse de 6 mètres de haut pour 3 mètres de large aux rameaux volubiles. En juin-juillet de petites fleurs blanches et verdâtres très parfumées laisse place à des fruits verts de 2,5 cm de long à la peau lisse. Ils parviennent à maturité en septembre. Moins acide que le kiwi, ces fruits se consomment avec la peau, crus ou cuits.

Prévoir un support de culture pour le Kiwi de Sibérie

Cette grimpante a besoin d’un support costaud: pergolas, tonnelle ou contre un mur à palisser soigneusement en situation ensoleillée et abritée des vents froids.

Il aime les sols fertilisés en matière organique. Cette plante est peu sujette aux maladies et peu sensibles aux parasites.

Découvrez ce fruit original, je vous recommande la variété « ISSAI », variété autofertile qui donne des fruits très savoureux www.leaderplant.com !

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *