La salade de plantes sauvages comestibles

La salade de plantes sauvages comestibles - blog jardin
Sortez votre saladier, garnissez-le de plantes sauvages que vous avez pris la peine de cueillir avec le plus grand soin ! Agrémentez votre salade de plantes sauvages, un peu corsées, elles apporteront une note gustative intéressante qui sortira de l’ordinaire…

Une idée de salade qui sort un peu de nos habitudes actuelles. Pourtant, nos grands-parents ne rechignaient pas à agrémenter leur salade avec des plantes sauvages qu’il cueillaient au cours de leur ballade. Ils avaient raison ! Pour une fois soyons sage et écoutons leur enseignement 🙂 D’ailleurs, ce sera l’occasion d’assaisonner le tout avec vos plantes aromatiques à portées de main 😉

Dans un premier temps, faîtes attention où vous allez cueillir vos herbes. Évitez les endroits où les chiens lèvent la patte et déposent leur commissions 🙂 Il faut vraiment éviter ce désagrément, ça va de soit.

Repérez, les talus pentus plus difficiles d’accès mais il faut mériter sa pitance. Une fois arrivée à la maison, lavez bien votre récolte à l’eau vive et rajoutez-y un peu bicarbonate et de vinaigre pour enlever toute trace suspecte.

Voici une liste de plantes facile à reconnaitre et qui vous feront découvrir ou redécouvrir des supers goûts tout le long des mois avenir !

LE PISSENLIT DANS VOTRE SALADE :

Le Pissenlit en salade - Les doigts fleuris
Tout le monde le connaît et sait où le trouver. La salade des jeunes feuilles en rosette n’a plus de secret pour personne. Certains consomment le pissenlit en salade toute l’année, en ne prélevant que les feuilles les plus tendres sur la rosette. Sinon, la règle générale veut que la récolte se situe entre mars et avril.
Cueillez aussi les boutons et faites-les revenir au beurre peu de temps et versez-les dans votre salade, personnellement j’adore. Le pissenlit est riche en vitamines A et C, et en sels minéraux.

LE PLANTAIN DANS VOTRE SALADE :

Le plantain lancéolé en salade - Les doigts fleuris
Le plantain lancéolé ou grand plantain se rencontre partout dès que l’on met le nez dehors. Sa renommée des herbes à salades les plus connues vient de là. Comme les feuilles du plantain sont épaisses, elles gagnent à être déchirées et mélangées à d’autres herbes ou salades. Cependant, pour que le plantain soit appétissant cru et pour apprécier son goût de champignon, il faut que ses feuilles soient cueillies très jeunes. Avec l’âge, elles deviennent vite coriaces. A cueillir avant mai. Les feuilles de plantain sont riches en sucre et en vitamines C. J’ai connu un vieux monsieur de 90 ans, il a pris du plantain toute sa vie, il avait une vue de près et de loin comme un jeune de 20 ans !

LA VIOLETTE ODORANTE DANS VOTRE SALADE :

La violette odorante en salade - Les doigts fleuris
Les violettes odorantes s’étendent en colonie à la lisière des bois, au pied d’une haie ou dans un coin frais et ombragé du jardin. Elles sont souvent cueillies pour ses fleurs. Pourtant, les feuilles des violettes odorantes sont tendres et appréciées en salade. Étant mucilagineuses, on les mélange avec d’autres herbes. La cueillette s’étale jusqu’en mai. La violette odorante est riche en vitamine C.

LA MAUVE DANS VOTRE SALADE :

La Mauve sylvestre en salade - Les doigts fleuris
Vous trouverez facilement les mauves à feuilles rondes ou sylvestre au bord des chemins et dans les prairies. Les jeunes feuilles (vert clair) sont fondantes et font partie des bonnes herbes à mesclun sauvage. On les ramasse généralement jusqu’en juin.

Vous avez là un échantillon intéressant qui vous apportera de la couleur au palais et aussi à vos beaux yeux 😉

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *