Des vers à tous les étages !

Faire épanouir son jardin - Des vers à tous les étages ! - blog jardin
Les vers de terres sont les artisans d’un jardin fertile. On les aime ou ils nous inspirent le dégoût, mais ils ne laissent personne indifférent. Savez-vous que sous terre, à l’abri des regards, ces petits animaux œuvrent pour rendre votre sol fertile en produisant le précieux humus?

Un sol vivant, un jardin fertile grâce aux vers.

En toute discrétion, de nombreux micro-organismes et petits animaux, dont les vers de terre, œuvrent inlassablement dans le sol pour décomposer, aérer, drainer et enrichir la terre.

Par leur action de dégradation de la matière organique présente dans le sol, c’est-à-dire les déchets végétaux (feuilles mortes…) et animaux (insectes, larves, mues…), ils produisent l’indispensable humus dans lequel les racines des plants puisent les éléments nutritifs nécessaires à leur survie.

Acteurs majeurs dans ce processus de fertilisation du sol, ils semblent former une famille unie. Pourtant, ces animaux fouisseurs se divisent en différents groupes.

Les vers « épigés » , appelés parfois vers de rosée, vivent en surface. Ce sont eux que l’on aperçoit le plus souvent. De petite taille, ils apprécient la matière organique récente, dite fraîche. Ils représentent environ 5% des vers du sol.

Faire épanouir son jardin - Des vers à tous les étages ! - Les Doigts Fleuris

Les vers épigés


Les vers « endogés » se trouvent dans les 20 premiers centimètres du sol. Ils y puisent des fragments de matière organique déjà mélangés à de la terre qu’ils font circuler en creusant des galeries horizontales. Ils représentent 20 à 40 % des vers du sol.

Les vers « anéciques » agissent à plus de 20 cm de profondeur. De loin les plus gros, ils sont aussi les plus précieux. Ils vont chercher la matière organique en surface puis la distribuent en profondeur en creusant des galeries verticales. Cette matière fait office de réserve. Ils représentent 40 à 60 % des vers du sol.

Faire épanouir son jardin - Des vers à tous les étages ! - Les Doigts Fleuris

Les vers anéciques


Les vers du fumiers sont plus rares au jardin. Ils sont en revanche légion sur le tas de compost, qu’ils colonisent en grand nombre. Ce sont les fameux lombrics.

Faire épanouir son jardin - Des vers à tous les étages ! - Les Doigts Fleuris

Les vers de compost

ATTENTION , ÉCOSYSTÈME FRAGILE!

Le bêchage a tendance à bouleverser l’ordre des couches du sol et donc à chambouler l’habitat de ces différents petits animaux. Ceux qui vivent en profondeur se retrouvent en surface, à la lumière, tandis que ces petits animaux de surface finissent enfouis sous plusieurs centimètres de terre. Des désordres guère appréciés par ces animaux qui peuvent même en mourir. C’est aussi vrai pour les micro-organismes du sol, encore plus fragiles. Lorsque vous préparez le sol de vos massifs ou de votre potager, ménagez vos plus efficaces alliés. Ne retournez pas la terre avec une bêche. Employez plutôt une fourche-bêche, les dents ameublissent la terre en profondeur sans gêner ses habitants.

Parole de jardinière

J’apprends aux enfants qui viennent dans mon jardin de ne pas tirer sur ces petits animaux. Ils adorent faire ce geste et certains même croient qu’en les coupant, cela en donnera deux ! Ce qui est faux bien sûr ! La plupart du temps, le ver meurt. Il faut apprendre aux enfants à les respecter en leur racontant combien ils sont utiles à notre jardin.

Après avoir fait le tri, on voit plus clair…

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *