Les huiles essentielles et cultures combinées

Les huiles essentielles et cultures combinées -  blog jardin
C’est peu connu du grand public mais les huiles essentielles jouent un rôle important en jardinage. C’est vrai pour votre potager et vos fleurs. Elles peuvent être des armes dissuasives contre les insectes nuisibles et, dans la mesure où ces insectes transportent des maladies, virus et bactéries, les huiles essentielles agissent du coup comme une forme de protection ou de « médecine préventive » pour votre jardin.

Les huiles essentielles des atouts au jardin

Ainsi, les champignons et la pourriture sont des nuisances dont les huiles essentielles peuvent rapidement et efficacement venir à bout. En fait, les propriétés antivirales et antibactériennes reconnues à certaines huiles essentielles sont tout simplement celles des plantes dont les substances aromatiques sont extraites.

Mais le rôle des huiles essentielles en jardinage ne se limite pas à cela. Les huiles essentielles peuvent avoir les mêmes effets bénéfiques que ceux que l’on observe dans les associations de cultures. On sait ainsi que pour la culture des roses, il est conseillé d’intercaler des plants d’aulx et d’oignons. Non seulement les aulx et les oignons agissent comme des fongicides, mais surtout, ils augmentent considérablement la beauté et la force du parfum des roses cultivées.

Même observation en ce qui concerne la tomate et le basilic : cultivé à proximité des plants de tomate, le basilic enrichira le parfum des tomates avant leur récolte. Autre exemple, on sait depuis des siècles que les carottes viennent beaucoup mieux lorsqu’elles côtoient les soucis.

En 1982, deux biologistes, de l’université de Washington aux Etats-Unis, ont établi un mode de transmission original de protection insecticide chez le saule et l’aulne. Ces chercheurs, après avoir infesté ces arbres de chenilles, ont observé que leurs feuilles produisaient des terpènes et des tanins les rendant non comestibles pour les chenilles. Mieux encore, les biologistes établirent que ces arbres parvenaient à « avertir » les autres arbres des alentours afin qu’ils produisent eux aussi les substances protectrices. Le mode de communication se faisait par l’émission de molécules aromatiques dans l’atmosphère (à partir de leur écorce).

On sait qu’il existe beaucoup d’autres mécanismes d’entraide et de défense des végétaux. Même s’ils sont observés par les agriculteurs et les jardiniers depuis longtemps, ils ne sont pas toujours établis scientifiquement car ils peuvent s’avérer particulièrement complexes, comme le montre l’exemple des chercheurs américains.

Voici, pour votre potager, quelques exemples de cultures combinées efficaces ainsi que les huiles essentielles que vous pouvez utiliser afin d’assurer à la fois protection, vigueur et goût pour vos légumes.

La « posologie » est la suivante: 4 à 8 gouttes d’huile essentielle (à choisir en fonction de vos cultures) pour 3 litres d’eau d’arrosage (de préférence pour l’arrosage du matin).

Légumes à cultiver
« Bons compagnons »
Huiles essentielles utiles
Asperges
persil, tomates
Huile essentielle de basilic
Betteraves
marjolaine, oignons, haricots nains
Huile essentielle de céleri
Brocolis
valériane, nasturtium, tomate, choux, petits pois
Huile essentielle de basilic
Carottes
ciboulette, laitue, poireau, petits pois
Huile essentielle de sauge
Céleris
choux, haricots nains, tomates, choux fleur, céleri rave, achillée
Huile essentielle de géranium
Choux
menthe, sauge, romarin, concombre, céleri, tomates, rhubarbe

– Huile essentielle de menthe poivrée
– Huile essentielle de sauge
– Huile essentielle de thym
– Huile essentielle de camomille

Pour vous en procurer, je vous invite à aller sur www.aroma-zone.com

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *