Construisez votre HÔTEL A INSECTES !

Astuces jardin en hiver - Hotel à insectes - Les Doigts Fleuris

Les oiseaux ne sont plus les seuls hôtes du jardin à bénéficier de nichoirs ! Désormais, les insectes auxiliaires ont eux aussi droit à des « hôtels », c’est-à-dire, à des abris destinés à les attirer, les retenir et à leur offrir un gîte leur permettant de se reproduire. Ces « hôtels à insectes » se multiplient partout en France, aussi bien chez des particuliers que dans des jardins ouverts au public.

Faites participer vos enfants à la construction et au ramassage de tous les matériaux nécessaires à bâtir votre hôtel à insectes. C’est un bon moyen ludique de les sensibiliser au recyclage et à l’écologie. Cela leurs expliquera comment prendre soins de tout ce qui nous entoure. C’est l’occasion de faire évoluer les discussions et encrer les informations qui vont contribuer à préserver la biodiversité. Il ne faut pas oublier que se sont nos enfants les futurs jardiniers.

Soyez créatifs et intégrez la drôlerie dans la construction, les enfants seront plus réceptifs aux messages de préservation de la nature, il faut apprendre en s’amusant !

L’hiver est une bonne période pour installer de tels abris: les travaux de jardinage se faisant plus rares, on dispose d’un peu plus de temps pour bricoler une cabane de luxe pour les habitants ailés du jardin.

Vous pouvez aussi acheter un abri tout prêt, en jardineries ou sur Internet. En installant l’abri avant la fin de l’hiver, vous aurez davantage de chances de le voir occupé dès le mois de mars. La diversité des insectes accueillis s’enrichira au fil des mois et des années.

Loger les insectes, oui, mais par n’importe lesquels !

L’objectif est d’abord, pour les jardiniers, de favoriser les espèces d’insectes auxiliaires, précieux alliés pour lutter contre les parasites des plantes. Ce n’est pas tout à fait de la lutte intégrée, très utilisée en culture biologique, mais presque ! On n’introduit pas artificiellement des populations d’insectes bénéfiques, mais on les attire dans son jardin, et on les encourage à y rester, afin qu’ils se nourrissent des espèces nuisibles ou assurent la pollinisation.

LES MATÉRIAUX A PLACER DANS L’HÔTEL A INSECTES :

Astuces jardin en hiver - Hotel à insectes - Les Doigts Fleuris

Photo: (c) SNHF


1. Paille ou bois : ces matériaux permettront d’accueillir les jolies chrysopes, dont les larves se nourrissent de nombreux parasites : pucerons, cochenilles farineuse, aleurodes (ou mouches blanches), thrips ou œufs d’acariens.
2. Tiges de bambous : elles servent d’abri aux osmies, des abeilles solitaires qui pollinisent les premières fleurs des arbres fruitiers, dès le moi de mars.
3. Pots de fleurs retournés et remplis de foin : cela attire les perce-oreilles qui aiment les nuisibles comme les pucerons.
4. Planchettes de bois, entassées derrière des plaques en métal : cela permettra à des insectes xylophages de s’y loger. Ils participent à la décomposition du bois mort.
5. Bûches percées : elles deviennent un abri très apprécié de nombreux pollinisateurs bien utiles comme les abeilles et guêpes solitaires, dont les larves se nourrissent de pucerons.
6. Fagots de tiges à moelle comme la ronce, le rosier, le sureau : elles offrent des abris idéaux pour les syrphes et autres hyménoptères.
7. Briques : elles sont appréciées des osmies (abeilles solitaires)…
8. Planchettes bien rapprochées et abrités : elles attirent les coccinelles qui viennent y passer l’hiver. Leurs larves consomment énormément de pucerons.

Orientation sud/est, à l’abri des vents. Essayez de placer l’hôtel à insectes à l’abri de la pluie.

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *