Des larves dans le compost ? Pas de panique !

Larve de cétoine doré - compost - Les Doigts Fleuris

En voulant récupérer du compost, vous constatez avec effroi, que de gros vers blancs dodus ont élu domicile… Beaucoup de personnes pensent spontanément à des larves de hannetons. En fait, il peut s’agir plutôt de cétoines dorées, parfois appelées « hanneton des roses ».

RAPPEL: Les larves du hanneton commun, du hanneton européen et du scarabée japonais sont communément appelées « vers blancs ». Les larves de hanneton se trouvent dans le sol à environ 20 cm de profondeur. Les hannetons pondent, en tas de préférence dans une terre meuble et chaude.

Ces vers blanc causent des dommages à la pelouse en se nourrissant des racines des graminées à gazon. Les zones endommagées jaunissent ou brunissent. Le gazon atteint se soulève comme une dalle. Ces larves se nourrissent aussi de toutes sortes de racines (arbres fruitiers, arbustes d’ornement…). Quant à lui, le hanneton adulte dévore les jeunes feuilles des arbres.

Ainsi, dans le compost, on trouve plutôt des larves de cétoine dorée.

A LIRE AUSSI : Comment faire mon compost ?

Il ne faut donc pas confondre larve de hanneton et larve de cétoine dorée. La cétoine étant un insecte utile pour la décomposition du compost et la dégradation des matières.

Contrairement aux vers de hannetons, qui sont nuisibles ou alors sans utilité pour le jardinage, les cétoines sont complètement inoffensives, il est donc inutile de les détruire !

Pour les différencier : le ver de la cétoine dorée à une petite tête et un gros abdomen, alors que c’est le contraire pour la larve de hanneton :

Larve de cétoine : petite tête, courtes pattes, gros bout d’abdomen, couleur blanc sale
Larve de hanneton : grosse tête, pattes plus longues, bout d’abdomen plus fin, couleur jaunâtre

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *